Visites théâtralisées

Histoires et Frissons en Nouvelles France

Visite théâtralisée autour de l’exposition permanente du musée de l’émigration française au Canada/ centre d’interprétation.

Qui étaient les colons normands qui ont émigré au Québec ? Quelle était leur histoire ? De l’angoisse de la traversée de l’Atlantique, à la cohabitation avec les autochtones en passant par les légendes et les mythes de ce nouveau pays, la compagnie Auloffée vous propose une visite théâtralisée inspirée de récits de Nouvelle France, le Québec d’aujourd’hui.
Mais attention ! Quelques frissons sont à prévoir…

En collaboration avec les Muséales de Tourouvre (61)

Guillaume Sens Dessus-Dessous

Visite guidée et théâtralisée de l’abbaye aux Hommes de Caen pour découvrir ou redécouvrir l’histoire de ce lieu et de son fondateur Guillaume le Conquérant, légendaire duc de Normandie, devenu roi d’Angleterre.

Oyez Oyez ! Guillaume le Conquérant est de retour cet hiver dans son abbaye et il est dans tous ses états !
Venez participer à une visite interactive pour découvrir ou redécouvrir l’histoire de ce légendaire duc de Normandie, devenu roi d’Angleterre. Une visite guidée et théâtralisée
, drôle et instructive à faire en famille ou entre amis, en collaboration avec les guides de l’Abbaye-aux-Hommes de Caen.

En collaboration avec la ville de Caen

Dans les jupes de Caen

Visite théâtralisée autour de l’exposition temporaire du musée de Normandie
« Caen en images » du 05 avril 2019 au 05 janvier 2020

Et si Caen était une femme ? Des femmes ? Une muse romantique, une industrielle idéaliste, une femme brisée, une femme reconstruite… car n’en doutez pas, Caen ne se laisse pas enfermer dans des cases si facilement !
Entre-elles, ces figures féminines, représentatives de la ville sur plus d’un siècle, selon les âges, se souviennent, évoquent le passé, se querellent même.
Attention ! Il y a du remue-ménage dans l’air ! C’est que Caen a bien des histoires à raconter…

En collaboration avec le Musée de Normandie et la ville de Caen

Complot au château

1182 : règne de Henri II Plantagenêt, souverain de la Normandie, de l’Aquitaine et de l’Angleterre. Henri II a commandé l’exécution de l’archevêque de Canterbury, Thomas Becket, qui a été exécuté dans son église, en Angleterre ; cela ne se fait pas, tuer un ecclésiastique dans sa propre église ! Cet évènement, bien que datant de plusieurs années déjà, ne passe pas auprès de tout le monde, il y a des désirs de vengeance de la part des proches de l’archevêque, rejoints par les rebelles. Un complot contre Henri II Plantagenêt se prépare, dans son propre château, à Caen. A l’occasion du Noël 1182, Henri II Plantagenêt organise un grand banquet au château pour lequel il a invité de nombreuses personnalités, représentatives du pouvoir. Nous sommes à quelques jours du jour J. Tout le château s’active pour la préparation des festivités : les notables préparent leur plus belles parures, le prêtre prépare sa messe, l’aubergiste prépare le menu…L’heure est à la fête. Pourtant, un élément vient noircir le tableau : Henri II Plantagenêt a reçu une lettre anonyme, lui prédisant sa fin prochaine. Évidement, il garde cela en secret pour ne point inquiéter sa cour, cependant, il ne peut s’empêcher de redouter le pire.

De qui, parmi tous ses convives, doit-il se méfier ? Sa garde sera-t-elle suffisamment efficace ? La favorite d’Henri II, Annabelle Baillol, femme d’ordinaire si discrète s’inquiète de cette situation. Elle ne juge pas bon de ne point informer le château et d’attendre le pire sans réagir. Elle décide donc, avec l’aide d’une des ses servantes , de s’échapper du donjon, déguisée en femme du peuple et d’aller trouver de l’aide pour mener l’enquête et par chance, peut-être arrivera-t-elle à déjouer le complot ?

En collaboration avec le Musée de Normandie et la ville de Caen

Caen, été 44, la vie continue

Visite guidée et théâtralisée de l’abbaye aux Hommes de Caen en écho à l’exposition permanente Caen, été 44, la vie continue…

A Caen, les événements de l’été 1944 commencent dans l’après-midi du 6 juin par des bombardements dans le centre-ville. Pour les caennais, c’est le début d’un chaos meurtrier qui devra durer 40 jours ! L’abbaye aux Hommes se transforme en îlot sanitaire.
Plus de 8 000 personnes, fuyant les bombardements, s’y réfugieront ….
Cette visite commentée et jalonnée d’intermèdes théâtrales décrit et illustre comment des milliers de civils: hommes, femmes et enfants, tous dans l’attente de la libération, ont fait preuve d’un courage et d’une organisation exemplaires pour  survivre, pendant la bataille de Caen.
Une visite basée sur des photographies, textes et témoignages audios et vidéos.

En collaboration avec la ville de Caen

Mystère à l’abbaye

Visite théâtralisée de l’abbaye d’Hambye (50)

Abbaye d’Hambye, XIVe siècle. Des moines disparaissent, des événements étranges surviennent… Que s’est-il passé dans l’enceinte du monastère déserté de ses habitants ? Venez nous aider à mener l’enquête afin de résoudre le mystère ! »

En collaboration avec l’abbaye d’Hambye (50) et le conseil départemental de la Manche

Vous avez dit Barbantes ?

Visite théâtralisée autour de l’exposition temporaire du musée de Normandie
« Vous avez dit barbares ? » du 15 juin 2018 au 06 janvier 2019

Deux sœurs que tout sépare visitent l’exposition.
Chacune d’elles a sa propre lecture des mondes mérovingiens…
A découvrir sans modération avec zygomatiques en action !

Murder party

L’An de Grâce 1417, au cœur de la guerre de Cent Ans, le château de Caen est assiégé par l’armée anglaise conduite par le roi Henri V. L’heure est aux négociations. Mais le messager du roi est retrouvé mort à la porte Saint-Pierre du château, et le message a disparu… Aidez-nous à démasquer le meurtrier et à retrouver le message. Le sort du château en dépend !

En collaboration avec le Musée de Normandie et la ville de Caen

Keep calm et sauvons le château

Nous sommes en 1417, la Guerre de Cent Ans fait rage. La ville de Caen est prise par l’armée anglaise du roi Henri V. Seul le château résiste. Mais les vivres et les soldats commencent à manquer et plus personne ne donne cher de cette belle enceinte. La seule solution pour sauver le château et ses réfugiés caennais serait de capituler. Oui ! Mais tout le monde ne l’entend pas de cette oreille ! Et c’est là que commencent les problèmes : le vaillant messager s’est fait assommer et dépouiller du message secret qu’il détenait, contenant les conditions de la capitulation dictées par les anglais !
Il n’a que peu de temps pour le retrouver et aurait bien besoin d’être aidé…
Un seul mot d’ordre: « Keep Calm et sauvons le château ».
Énigmes et épreuves jalonnent cette aventure susceptible de changer le cours de l’histoire
!

En collaboration avec le Musée de Normandie et la ville de Caen