Miam Circus

Mesdames et Messieurs, bienvenus au Miam Circus, le cirque qui va vous faire saliver!

Vous êtes prêts ? Confortablement installés ? Car vous allez en voir des vertes et des pas mûres, des cuits, des crus, à la friture comme à la vapeur !
Ils reviennent tout juste d’une tournée internationale., hier encore, ils étaient à New York City, ils seront là pour vous! Les stars de nos papilles, les vedettes de notre palais, les aliments du Miam Circus !
Avec eux vous passerez un délicieux moment : vous aurez envie de tous les goûter, vos ventres vont gargouiller !
Leur devise : «oser, tester, cuisiner sans oublier d’équilibrer et de savourer! 

Miam Circus intro

Le spectacle Miam Circus est un spectacle qui vise les enfants et leurs familles. Conçu en lien avec une diététicienne, il s’inscrit dans un projet de santé publique qui vise l’éducation alimentaire et plus particulièrement la lutte contre le surpoids chez l’enfant.
Ce spectacle se veut ludique et interactif. Le public sera invité à participer à certaines scènes du spectacle.

Un spectacle de la compagnie Auloffée
Avec Élise Le Port et Gervaise Hay
Durée environ 55 min

Séances scolaires les 11 et 12 octobre 2021 à Aime la Plagne (73) dans le cadre du festival Automne sur les planches

Complot au château 2021

Les 16 et 17 juillet 2021 Enquête à Gavray, site du château de Gavray (50)
Les 18 et 19 septembre 2021 Complot au château , château de Caen dans le cadre des Journées Européennes du patrimoine

Tous publics à partir de 6 ans.

Enquête à Gavray

Domaine de Gavray, vers 1354.
Jeanne de Navarre, mère de Charles de Navarre dit  « Le Mauvais », comte d’Évreux et seigneur de Gavray, est très inquiète. Son fils a reçu une lettre anonyme lui annonçant sa mort prochaine, par empoisonnement, le jour de ses noces.
En effet dès son retour, Charles, en ce moment à Avignon pour des négociations de paix entre la France et l’Angleterre auprès du Pape, épousera Jeanne de France , fille aînée du roi Jean Le Bon, contre une dot bien gonflée. La jeune fille, arrivée, il y a peu à Gavray, attend le retour de son futur époux. Mais qui est donc l’auteur de ces menaces ? Difficile à dire. C’est que Charles a beaucoup d’ennemis. En effet, il est très jalousé dans la région de par ses titres et ses terres, et à la fois détesté de par ses multiples assauts et victoires. C’est un ambitieux et un guerrier, en rébellion contre le roi de France, très souvent sur les routes à la conquête de nouveaux territoires. Cependant, Jeanne de Navarre, ancienne femme de pouvoir, a quelques soupçons : probablement des partisans du roi, venus se venger suite à l’assassinat de Charles d’Espagne, son favori ; assassinat commandité par Charles ayant entraîné, pour le roi, la perte du Cotentin…
Jeanne ne pouvant rester sans rien faire, décide de mener son enquête auprès des habitants du château en attendant le retour de son fils.
Mais comment paraître inaperçue auprès du personnel du château ? Elle, Jeanne de Navarre, mère du roi, elle-même ex reine ? C’est impossible !
Jeanne a un plan ! Elle missionnera Jeanne de France, sa future Bru.
Récemment arrivée au château, Jeanne de France n’est pas encore identifiée par les habitants . Elle ne connaît personne, elle n’a même encore jamais vu son futur époux !
Mis à part le prêtre, qu’elle visite tous les jours pour se confesser, Jeanne de France n’a aucune compagnie. Très pieuse et esseulée dans ce nouvel environnement, elle s’en remet beaucoup au frère qui est son confident. Elle est donc la personne idéale pour aider Jeanne de Navarre à mener l’enquête et tenter de déjouer le complot qui se prépare contre son fils. Pour sa belle-mère lui procurera une tenue de servante afin d’ être la plus discrète possible dans l’enceinte du château. Elle ira à la rencontre des habitants et tentera de leur soudoyer des informations, car les acteurs de cette supercherie sont peut-être déjà infiltrés au château … La jeune femme timide et gauche réussira t-elle sa mission ?

Complot au château

1182 : règne de Henri II Plantagenêt, souverain de la Normandie, de l’Aquitaine et de l’Angleterre. Henri II a commandé l’exécution de l’archevêque de Canterbury, Thomas Becket, qui a été exécuté dans son église, en Angleterre ; cela ne se fait pas, tuer un ecclésiastique dans sa propre église ! Cet évènement, bien que datant de plusieurs années déjà, ne passe pas auprès de tout le monde, il y a des désirs de vengeance de la part des proches de l’archevêque, rejoints par les rebelles. Un complot contre Henri II Plantagenêt se prépare, dans son propre château, à Caen. A l’occasion du Noël 1182, Henri II Plantagenêt organise un grand banquet dans son château à Caen, pour lequel il a invité de nombreuses personnalités, représentatives du pouvoir. Nous sommes à quelques jours du jour J. Tout le château s’active pour la préparation des festivités : les notables préparent leur plus belles parures, le prêtre prépare sa messe, l’aubergiste prépare le menu…L’heure est à la fête. Pourtant, un élément vient noircir le tableau : Henri II Plantagenêt a reçu une lettre anonyme, lui prédisant sa fin prochaine. Évidement, il garde cela en secret pour ne point inquiéter sa cour, cependant, il ne peut s’empêcher de redouter le pire.
De qui, parmi tous ses convives, doit-il se méfier ? Sa garde sera-t-elle suffisamment efficace ? La favorite d’Henri II, Annabelle Baillol, femme d’ordinaire si discrète s’inquiète de cette situation. Elle ne juge pas bon de ne point informer le château et d’attendre le pire sans réagir. Elle décide donc, avec l’aide d’une des ses servantes , de s’échapper du donjon, déguisée en femme du peuple et d’aller trouver de l’aide pour mener l’enquête et par chance, peut-être arrivera-t-elle à déjouer le complot ?

Informations et réservations : mdn-reservation@caen.fr

Dans les jupes de Caen

Visite théâtralisée de l’exposition Caen en Images au musée de Normandie

Et si Caen était une femme ? Des femmes ? Une muse romantique, une industrielle idéaliste, une femme brisée, une femme reconstruite… car n’en doutez pas, Caen ne se laisse pas enfermer dans des cases si facilement !
Entre-elles, ces figures féminines, représentatives de la ville sur plus d’un siècle, selon les âges, se souviennent, évoquent le passé, se querellent même.
Attention ! Il y a du remue-ménage dans l’air ! C’est que Caen a bien des histoires à raconter…

Dans les jupes de Caen

Du 22 décembre au 5 janvier à 14h30

Relâche les 23, 24, 25, 30 décembre et 1er janvier.
Tous publics dès 8 ans. Durée 50 min. 8 € entrée incluse.
Renseignements auprès du Musée de Normandie

Mystère à l’Abbaye, la vidéo

Petite vidéo réalisée par l’abbaye d’Hambye autour du spectacle Mystère à l’Abbaye.

En plein cœur

En plein cœur« 1914, la Grande guerre éclate. Ce sont cinq années qui débutent, durant lesquelles les hommes et les femmes vivront séparés; les uns dans l’enfer du front, les autres dans l’attente à l’arrière.
Juliette et Louise font partie de celles qui attendent, un fiancé, un père, un voisin.
Les questions fusent, les sentiments s’entremêlent, amour, complicité, désespoir, culpabilité…
Une vision de la guerre au féminin, où apparaissent les prémices de l’évolution de la condition féminine. »

Continuer la lecture de « En plein cœur »

Mystère à l’Abbaye

Cette année, Auloffée s’associe à l’abbaye d’Hambye pour une visite théâtralisée des lieux sous forme d’enquête.
« Abbaye d’Hambye, XIVe siècle. Des moines disparaissent, des événements étranges surviennent… Que s’est-il passé dans l’enceinte du monastère déserté de ses habitants ? Venez nous aider à mener l’enquête afin de résoudre le mystère ! »
Les 20 et 21 juillet et les 03 et 04 août 2018 à 20h

Continuer la lecture de « Mystère à l’Abbaye »