Complot au château 2020

Les mardi 14, mercredi 15 et jeudi 16 avril et mardi 21, mercredi 22 et jeudi 23 avril 2020 à 15h. Tous publics à partir de 6 ans.

Informations et réservations : mdn-reservation@caen.fr

1182 : règne de Henri II Plantagenêt, souverain de la Normandie, de l’Aquitaine et de l’Angleterre. Henri II a commandé l’exécution de l’archevêque de Canterbury, Thomas Becket, qui a été exécuté dans son église, en Angleterre ; cela ne se fait pas, tuer un ecclésiastique dans sa propre église ! Cet évènement, bien que datant de plusieurs années déjà, ne passe pas auprès de tout le monde, il y a des désirs de vengeance de la part des proches de l’archevêque, rejoints par les rebelles. Un complot contre Henri II Plantagenêt se prépare, dans son propre château, à Caen. A l’occasion du Noël 1182, Henri II Plantagenêt organise un grand banquet au château pour lequel il a invité de nombreuses personnalités, représentatives du pouvoir. Nous sommes à quelques jours du jour J. Tout le château s’active pour la préparation des festivités : les notables préparent leur plus belles parures, le prêtre prépare sa messe, l’aubergiste prépare le menu…L’heure est à la fête. Pourtant, un élément vient noircir le tableau : Henri II Plantagenêt a reçu une lettre anonyme, lui prédisant sa fin prochaine. Évidement, il garde cela en secret pour ne point inquiéter sa cour, cependant, il ne peut s’empêcher de redouter le pire.

De qui, parmi tous ses convives, doit-il se méfier ? Sa garde sera-t-elle suffisamment efficace ? La favorite d’Henri II, Annabelle Baillol, femme d’ordinaire si discrète s’inquiète de cette situation. Elle ne juge pas bon de ne point informer le château et d’attendre le pire sans réagir. Elle décide donc, avec l’aide d’une des ses servantes , de s’échapper du donjon, déguisée en femme du peuple et d’aller trouver de l’aide pour mener l’enquête et par chance, peut-être arrivera-t-elle à déjouer le complot ?

Dans les jupes de Caen

Visite théâtralisée de l’exposition Caen en Images au musée de Normandie

Et si Caen était une femme ? Des femmes ? Une muse romantique, une industrielle idéaliste, une femme brisée, une femme reconstruite… car n’en doutez pas, Caen ne se laisse pas enfermer dans des cases si facilement !
Entre-elles, ces figures féminines, représentatives de la ville sur plus d’un siècle, selon les âges, se souviennent, évoquent le passé, se querellent même.
Attention ! Il y a du remue-ménage dans l’air ! C’est que Caen a bien des histoires à raconter…

Dans les jupes de Caen

Du 22 décembre au 5 janvier à 14h30

Relâche les 23, 24, 25, 30 décembre et 1er janvier.
Tous publics dès 8 ans. Durée 50 min. 8 € entrée incluse.
Renseignements auprès du Musée de Normandie

Complot au château

Pour la troisième année consécutive, Auloffée s’associe au Musée de Normandie pour un spectacle estival à voir en famille.

Les mercredis du 17 juillet 2019 au 14 août 2019 à 18h30 et le mardi 23 juillet 2019 dans le cadre du Banquet fantastique (ville de Caen). Tous publics à partir de 6 ans. Informations et réservations : mdn-reservation@caen.fr

1182 : règne de Henri II Plantagenêt, souverain de la Normandie, de l’Aquitaine et de l’Angleterre. Henri II a commandé l’exécution de l’archevêque de Canterbury, Thomas Becket, qui a été exécuté dans son église, en Angleterre ; cela ne se fait pas, tuer un ecclésiastique dans sa propre église ! Cet évènement, bien que datant de plusieurs années déjà, ne passe pas auprès de tout le monde, il y a des désirs de vengeance de la part des proches de l’archevêque, rejoints par les rebelles. Un complot contre Henri II Plantagenêt se prépare, dans son propre château, à Caen. A l’occasion du Noël 1182, Henri II Plantagenêt organise un grand banquet au château pour lequel il a invité de nombreuses personnalités, représentatives du pouvoir. Nous sommes à quelques jours du jour J. Tout le château s’active pour la préparation des festivités : les notables préparent leur plus belles parures, le prêtre prépare sa messe, l’aubergiste prépare le menu…L’heure est à la fête. Pourtant, un élément vient noircir le tableau : Henri II Plantagenêt a reçu une lettre anonyme, lui prédisant sa fin prochaine. Évidement, il garde cela en secret pour ne point inquiéter sa cour, cependant, il ne peut s’empêcher de redouter le pire.

De qui, parmi tous ses convives, doit-il se méfier ? Sa garde sera-t-elle suffisamment efficace ? La favorite d’Henri II, Annabelle Baillol, femme d’ordinaire si discrète s’inquiète de cette situation. Elle ne juge pas bon de ne point informer le château et d’attendre le pire sans réagir. Elle décide donc, avec l’aide d’une des ses servantes , de s’échapper du donjon, déguisée en femme du peuple et d’aller trouver de l’aide pour mener l’enquête et par chance, peut-être arrivera-t-elle à déjouer le complot ?